Présentation du métier

L'éducateur technique spécialisé intervient dans le cadre de missions institutionnelles, en matière d'intégration sociale et d'insertion professionnelle auprès des personnes présentant un handicap ou des difficultés d'ordre social ou économique.

Il assure un accompagnement éducatif de ces personnes par l'encadrement d'activités techniques.

S'inscrivant dans une démarche éthique, l'éducateur technique spécialisé accompagne les personnes dans le respect de l'altérité et de la singularité de chacun. Il veille à la place de chacun au sein du groupe et en assure sa cohésion.

Parce qu'inscrit dans un métier de relation, il construit, adopte des attitudes et des postures basées notamment sur l'empathie, l'écoute et la bienveillance. Il favorise l'instauration d'une relation éducative avec la personne et la fait vivre dans une démarche réflexive, c'est-à-dire en s'interrogeant sur les pratiques.

Lieux d'exercice

  • Les entreprises adaptées (EA), établissements et services d'aide par le travail (ESAT), foyers de vie, centres de rééducation professionnelle ou fonctionnelle
  • Instituts médico-éducatifs (IME), instituts thérapeutiques éducatifs et pédagogiques (ITEP)
  • Chantiers éducatifs, entreprises, chantiers et ateliers d'insertion, centres d'adaptation à la vie active, établissements d'accueil pour personnes âgées

Présentation de la formation

Formation théorique : 1200 heures

  • Domaine de Formation 1 : accompagnement social et éducatif spécialisé – 450 h
  • Domaine de Formation 2 : conception et conduite d’un projet éducatif et technique spécialisé – 350 h
  • Domaine de Formation 3 : communication professionnelle – 200 h
  • Domaine de Formation 4 : dynamiques interinstitutionnelles, partenariats et réseaux – 200 h

Ces 4 domaines de formation sont traversés par l’unité de formation «initiation à la méthode de recherche».

Formation pratique : 1960 heures dont, au moins, 280 heures en dehors de la structure qui emploie l’apprenti.

Pré-requis pour entrer en formation

Les candidats doivent avoir satisfait à l'épreuve orale d'admission organisée par l'APRADIS.

 

En savoir +.

Présentation du métier

L'éducateur spécialisé exerce dans le cadre d'un mandat et de missions institutionnelles. Il accompagne, dans une démarche éducative et sociale globale, des personnes, des groupes ou des familles en difficulté dans le développement de leurs capacités de socialisation, d'autonomie, d'intégration ou d'insertion.

Il favorise l'instauration d'une relation à l'autre en adoptant une démarche réflexive sur ses pratiques professionnelle dans le respect de la confidentialité des informations concernant les personnes.

L'éducateur spécialisé travaille auprès d'enfants, adultes, familles et groupes en difficulté, en situation de vulnérabilité ou de handicap auprès desquels il contribue à créer les conditions pour qu'ils soient protégés et accompagnés, considérés dans leurs droits et puissent les faire valoir.

L'éducateur spécialisé contribue au processus de sociabilisation et d'autonomie des personnes. Il favorise le renforcement des liens sociaux et des solidarités dans l'environnement des personnes et de la société.

Lieux d'exercice

Quatre champs d'intervention principaux, mais sans exclusivité :

  • Le handicap : instituts médico-éducatifs, établissements et services d'aide par le travail, foyers d'hébergement, maisons d'accueil spécialisé
  • La protection de l'enfance : aide sociale à l'enfance, action éducative en milieu ouvert, maisons d'enfants à caractère social
  • La santé : hôpitaux de jour, centres médico-psychologiques
  • L'insertion sociale : centres d'hébergement et de réinsertion social, centres d'accueil pour demandeurs d'asile.

Présentation de la formation

Formation théorique : 1450 heures

  • Domaine de formation 1 : la relation éducative spécialisée - 500 h
  • Domaine de formation 2 : conception et conduite de projet éducatif spécialisé - 400 h
  • Domaine de formation 3 : travail en équipe pluriprofessionnelle et communication professionnelle - 300 h
  • Domaine de formation 4 : dynamiques institutionnelles, partenariales et réseaux - 250 h

Ces 4 domaines de formation sont traversés par l’unité de formation «initiation à la méthode de recherche».

Formation pratique : 2100 heures dont, au moins, 280 heures en dehors de la structure qui emploie l’apprenti.

Pré-requis pour entrer en formation

Les candidats doivent avoir satisfait à l'épreuve orale d'admission organisée par l'APRADIS.

 

En savoir +

Présentation du métier

L'assistant de service social est un professionnel du travail social. Il exerce dans le cadre d'un mandat et de missions institutionnelles. Il mène des interventions sociales, individuelles ou collectives, en vue d'améliorer, par une approche globale et d'accompagnement social, les conditions de vie des personnes et des familles.

Les assistants de service social et les étudiants se préparant à l'exercice de cette profession sont tenus au secret professionnel dans les conditions et sous les réserves énoncées aux articles 226-13 et 226-14 du Code pénal et à l'article L.411-3 du Code de l'action sociale et des familles.

L'assistant de service social intervient dans une démarche éthique et déontologique, dans le respect de l'altérité et de la singularité de la personne et du collectif. Il instaure une relation visant à favoriser la participation des personnes dans l'accompagnement social individuel et collectif.

Dans le cadre des missions qui lui sont confiées, l'assistant de service social accomplit des actes professionnels engageant sa responsabilité par ses choix et ses prises de décision, qui tiennent compte de la loi, des politiques sociales et de l'intérêt des personnes.

Lieux d'exercice

  • Conseil départemental
  • Centre communal ou intercommunal d'action sociale
  • Commune
  • Mission locale
  • Pôle Emploi
  • Caisse primaire d'assurance maladie
  • Caisse d'allocations familiales
  • Caisse de mutualité sociale agricole
  • Centre hospitalier
  • Établissement médico-social
  • EHPAD
  • Milieu scolaire
  • Entreprise

Présentation de la formation

Formation théorique : 1740 heures

  • Domaine de formation 1 : intervention professionnelle en travail social – 650 h
  • Domaine de formation 2 : analyse des questions sociales et de l’intervention professionnelle en travail social – 574 h
  • Domaine de formation 3 : communication professionnelle en travail social- 248 h
  • Domaine de formation 4 : dynamiques interinstitutionnelles, partenariats et réseaux – 268 h

Ces 4 domaines de formation sont traversés par l’unité de formation «initiation à la méthode de recherche».

Formation pratique : 1820 heures dont, au moins, 280 heures en dehors de la structure qui emploie l’apprenti.

Pré-requis pour entrer en formation

Les candidats doivent avoir satisfait à l'épreuve orale d'admission organisée par l'APRADIS.

 

En savoir +

Présentation du métier

L'éducateur de jeunes enfants est un professionnel du travail social et de l'éducation.

Il exerce dans le cadre d'un mandat et de missions institutionnelles. Il accompagne de jeunes enfants, dans une démarche éducative et sociale globale en lien avec leur famille.

L'éducateur de jeunes enfants intervient dans une démarche éthique, dans le respect de l'altérité et de la singularité de l'enfant, de ses représentants légaux et du groupe.

Il instaure une relation éducative en adoptant une posture réflexive, c'est-à-dire qu'il questionne sa posture et son intervention et s'inscrit dans une analyse partagée de sa pratique professionnelle. L'éducateur de jeunes enfants travaille au sein d'une équipe pluridisciplinaire et pluriprofessionnelle. En fonction de son cadre institutionnel et de ses missions, il peut coordonner des actions éducatives au sein de la structure. Il est également amené à développer des partenariats avec les professionnels du territoire dans les champs éducatif, culturel, social, médico-social et sanitaire. Son intervention repose sur des actions éducatives individuelles et collectives.

L'éducateur de jeunes enfants contribue au bien-être, à l'épanouissement et à l'autonomie de l'enfant de la naissance à 7 ans, au sein du groupe et dans son environnement. Son intervention vise à favoriser un développement global et harmonieux. En créant un environnement bienveillant, riche et motivant, il permet l'expression de potentialités motrices, affectives, cognitives, sensorielles et langagières de l'enfant. Il contribue ainsi à son éveil, à sa socialisation et à son inclusion sociale.

L'éducateur de jeunes enfants adapte ses interventions aux différentes populations, favorise le lien social et accompagne à la parentalité.

Lieux d'exercice

  • Crèches
  • Ludothèques
  • Centres de loisirs
  • Centres de vacances
  • Relais Assistants Maternels
  • Hôpitaux
  • Établissements d'accueil mères-enfants
  • Instituts médico-éducatifs
  • Centres médico-psychopédagogiques (CMPP)
  • Pouponnières
  • Maisons d'enfants à caractères social (MECS)

Présentation de la formation

Formation théorique : 1500 heures

  • Domaine de formation 1 : accueil et accompagnement du jeune enfant et de sa famille – 500 h
  • Domaine de Formation 2 : action éducative en direction du jeune enfant – 500 h
  • Domaine de formation 3 : travail en équipe pluriprofessionnelle et communication professionnelle – 250 h
  • Domaine de formation 4 : dynamiques interinstitutionnelles, partenariats et réseaux – 250 h

Ces 4 domaines de formation sont traversés par l’unité de formation «initiation à la méthode de recherche».

Formation pratique : 2100 heures dont, au moins, 280 heures en dehors de la structure qui emploie l’apprenti.

Pré-requis pour entrer en formation

Les candidats doivent avoir satisfait à l'épreuve orale d'admission organisée par l'APRADIS

 

En savoir +