Afin de favoriser l'embauche de jeunes en contrat d'apprentissage, le Gouvernement a annoncé un nouveau plan de relance pour l'apprentissage. Ce plan consiste notamment en la création d'une aide exceptionnelle au recrutement des apprentis jusqu'au niveau de la licence pour toutes les entreprises de :
• 5 000 euros pour un apprenti de moins de 18 ans
• 8 000 euros pour un apprenti majeur.

Pour les contrats signés à compter du 1er juillet 2020 et jusqu’au 28 février 2021, cette aide sera versée :
• aux entreprises de moins de 250 salariés sans condition
• aux entreprises de plus 250 salariés à la condition qu’elles s’engagent à atteindre le seuil de contrats d’apprentissage ou de contrats de professionnalisation dans leur effectif en 2021, dont les modalités seront fixées par décret à venir (à défaut il faudra rembourser les sommes perçues.)

À noter : à l’issue de la première année d’exécution du contrat, les entreprises éligibles à l’aide unique pourront bénéficier de cette aide jusqu’à la fin du contrat.

Le plan de relance de l'apprentissage allonge également le délai à 6 mois pour les jeunes entrant en formation à compter du 1er août 2020, pour trouver une entreprise (au lieu de 3 mois normalement).
Ils peuvent ainsi rester en centre de formation des apprentis (CFA), sans contrat, pendant 6 mois.

En savoir +